Avantage grâce à l'innovation

Pénis perçu comme étant petit.

Pénis perçu comme étant petit

(dysmorphophobie pénienne)

Il ne faut en aucun cas négliger ni sourire des hommes qui ont simplement le sentiment d’avoir un pénis trop court ou trop petit. Toutes les catégories sociales sont ici représentées, indépendamment de leur niveau d’étude. Bien que la longueur de leur pénis érigé se situe dans la moyenne, ces hommes souffrent psychiquement de la petite taille prétendue de leur pénis. Ils craignent le regard de leurs collègues et amis, dans les douches ou au sauna.

Les hommes mesurent leur valeur à la taille de leur pénis. Beaucoup le ressentent ainsi. Les hommes qui ont un grand pénis non érigé symbolisent le pouvoir, la puissance sexuelle et la force. La dysmorphophobie pénienne commence souvent dans l’enfance, à l’école, et se manifeste plus tard, souvent lors d’expériences vécues pendant le service militaire, au sport, au sauna, etc.

Ce "problème dans la tête", s'il est accompagné d'une souffrance psychique, devrait bien entendu d'abord être traité par un thérapeute sexuel. Le nombre d'hommes qui ne se confient pas à un thérapeute par honte ou peur est malheureusement élevé.

Lorsqu'un homme a vraiment le sentiment que son pénis est trop petit et souhaite une thérapie malgré un entretien préalable avec un spécialiste, PHALLOSAN® forte peut l'aider à remédier à ce trouble psychosexuel, la méthode étant économique et médicalement sans risque. De plus, les autres options thérapeutiques restent possibles.